Bo Bun vietnamien au boeuf

Le Vietnam, j’ai toujours rêvé d’y aller ! Un beau et long voyage comme celui-ci n’est pas d’actualité pour le moment, mais je visiterai ce pays un jour. J’ai envie de découvrir ses magnifiques paysages, connaître ses habitants et bien sûr goûter sa cuisine. Je connais déjà quelques spécialités, notamment le Phô au boeuf, qui est devenu un classique dans ma cuisine et que je fais au moins une fois chaque hiver, les bien connus rouleaux de printemps et nems et, plus récemment les Banh Bao. C’est une cuisine raffinée et très parfumée que j’affectionne tout particulièrement. Aussi je souhaitais vraiment m’associer à mon amie Sophie du blog La tendresse en cuisine dans son geste d’amitié pour le monde à travers Cuisiner pour la Paix en proposant une nouvelle recette pour célébrer la fête nationale du Vietnam aujourd’hui le 2 septembre. Et mon choix s’est porté sur le Bo Bun, une spécialité originaire du Sud du Vietnam très à la mode en ce moment en France. Le Bo Bun, c’est un bol composé de vermicelles de riz, de légumes crus et notamment de carottes marinées et acidulées au goût délicieux, d’herbes aromatiques et de fines lamelles de bœuf marinées à la citronnelle et de nems tout croustillants (même si à l’origine, il semblerait que ce plat n’en contienne pas). Je n’avais pas toutes les herbes à disposition et je me suis limitée à la menthe pour obtenir un plat tout de même bien parfumé. La sauce est divine. Il y a un peu de préparation mais cela se fait assez vite finalement, je ne vous cache pas par contre que ça fait un peu de vaisselle. Mais le résultat, hummmm, plein plein de bonnes choses pour faire frétiller les papilles ! Je ne peux vous dire qu’une chose : ce plat, c’est que du bonheur !

Pour 4 personnes :

Pour la marinade du boeuf :
– 600 g de bœuf (rumsteak, onglet)
– 2 gousses d’ail
– 1 tige de citronnelle
– 1 cuillère à soupe de nuoc mam
– 1 cuillère à soupe de jus de citron vert
– 1 cuillère à soupe de sucre (ou de miel)
– ½ cuillère à soupe de sauce soja sucrée
– un peu de poivre de Kampot (ou poivre blanc)
– 1 oignon blanc (pas mis)

Pour la garniture :
– 200 g de vermicelles de riz
– 12 nems au porc (maison ou achetés)
– ½ concombre (remplacé par des pousses de haricot mungo)
– quelques feuilles de salade (batavia ou laitue)
– herbes aromatiques : feuilles de menthe ciselées, quelques tiges de coriandre vietnamienne (ou rau ram), quelques feuilles de shiso (ou de basilic thai)
– 2 grosses carottes

Pour la sauce du Bo Bun :
– 4 cuillères à soupe de nuoc mam
– 4 cuillères à soupe de sucre (ou miel)
– 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
– 2 cuillères à soupe de jus de citron vert
– 1 cuillère à soupe de sauce soja sucrée
– 2 cuillères à café d’huile de sésame (ou huile neutre)
– 1 cuillère à café de purée de piment (½ pour moi)
– un peu d’eau

Pour terminer le Bo Bun :
– une poignée de cacahuètes grillées
– une poignée d’oignons frits

Faire la marinade du boeuf. Couper le bœuf en fines lanières. Éplucher et hacher l’ail. Écraser la tige de citronnelle ou la couper en gros morceaux pour pouvoir l’ôter facilement de la marinade si vous n’êtes pas fan. Mélanger tous les ingrédients de la marinade, y déposer le boeuf, bien mélanger et placer au réfrigérateur durant 30 minutes environ.

Préparer les carottes. Couper les carottes en julienne, c’est à dire en fin bâtonnets. Mélanger tous les ingrédients de la sauce du Bo Bun et faire mariner les carottes dans cette sauce. Réserver.

Préparer les garnitures. Couper le concombre en bâtonnets assez fins. Laver et essorer la salade et les herbes. Déchirer la salade en lamelles et ciseler les herbes. Conserver toutes ces garnitures dans des bols séparés et au frais.

Faire cuire les vermicelles comme indiqué sur le paquet et les refroidir sous l’eau froide.

Égoutter les carottes marinées en gardant bien la sauce de côté pour assaisonner le Bo Bun. Délayer la sauce avec un tout petit peu d’eau pour l’adoucir.

Préparer les bols du Bo Bun. Faire réchauffer les nems au four.

Dans des bols de service, placer une bonne quantité de vermicelles. Arroser d’un filet de sauce. Rajouter par dessus la salade, le concombre (ou les pousses de haricot mungo) et les carottes, ainsi que les herbes.

Dans une poêle, verser un peu d’huile et faire sauter l’oignon coupé en lamelles quelques minutes. Ajouter le bœuf avec la marinade (ôter la citronnelle, si nécessaire). Laisser cuire à feu vif durant 1 à 2 minutes maximum (le boeuf doit rester tendre).

Rajouter dans chaque bol, le bœuf cuit avec un peu de marinade et d’oignon.

Ajouter les nems coupés en 2 ou 3 morceaux.

Arroser le tout d’un peu de sauce et ajouter des cacahuètes grillées et des oignons frits.

Se régaler !

Source : Couteaux & Tire bouchons

39 réflexions sur “Bo Bun vietnamien au boeuf

  1. Coucou Laurence, si tu savais comme j’aime ce plat…! Ton bo bun est parfait, les nems sont selon moi indispensables 🙂 Je sers le bo bun hiver comme été en présentant tous les ingrédients sur la table pour que chaque convive réalise son propre bol selon ses goûts. J’aurais bien partagé le tien avec toi, là tout de suite ! Miam ! Bises et bon dimanche 🙂

  2. Un Bun qui me tente vraiment ma Laurence, j’adore la cuisine vietnamienne et asiatique.Elle fait partie de mon enfance. Le Vietnam est un pays que j’adore et que j’ai eu l’occasion de découvrir à 2 reprises. La première fois pour mes 60 ans grâce à mes enfants qui savaient que je voulais retrouver ce pays. Je suis née à Hué, la capitale impériale et à l’époque et bien on l’appelait l’Indochine. Mes grands-parents maternelles y vivaient et mon père jeune militaire y a rencontrer ma mère et se sont mariés en 52. Voilà, ma chère Laurence. Gros bisous

  3. Je suis comme toi, je rêve d’aller dans ce beau pays , et j’adore cette cuisine !! Quand j’étais jeune au Maroc où j’ai grandi, il y avait de nombreux restaurants vietnamiens tenus par une petite communauté vietnamienne installée là-bas, que c’était bon !! Quant au bo bun, j’en ai fait l’an dernier, un excellent souvenir, tu me donnes envie d’en refaire ! Gros bisous Laurence

  4. Coucou Laurence !! comme tu vois c’est aussi pour moi la rentrée ! Les filles ne sont parties qu’hier et je pense que ce matin ce devait être difficile ! Elles ne sont arrivées qu’à 18 h chez elles alors le contraste a du être brutal vu qu’elles sont parties de chez elles que depuis le début juillet ! Ce sont des petites chanceuses !
    j’espère que tu as passé aussi d’excellentes vacances ? nous avons enfin eu un bel été qui se prolonge encore chez nous en ce moment, ça remplace ce foutu printemps raté !
    Je vois que tu es attirée par l’Asie ? personnellement je n’ai fait que la Thaïlande, mais moi je suis plus Afrique et mon grand regret est de ne pas avoir fait l’Afrique noire…. alors oui si c’est un rêve pour toi de faire le vietnam fais le car on ne sait pas comment après on vieilli…j’ai voyagé jeune, heureusement car si j’avais attendu ma retraite ça aurait été impossible. Très beau plat qui a du te faire l’espace d’un instant voyager en Asie ! Gros bisous Laurence à bientôt et bonne rentrée à tes enfants !!

    • Coucou Claudine, ravie de te relire ! Ah oui il faut qu’elles en profitent, elles n’auront pas toujours d’aussi belles et longues vacances ! Je suis heureuse que tu aies eu un bel été, surtout quand tu as reçu ta famille ! Pour moi aussi les vacances ont été belles mais c’est toujours pareil, elles passent trop vite… J’ai aussi fait la Thaïlande, un pays que j’ai aussi adoré et où j’aimerais retourner car je n’y suis pas séjourné assez longtemps. Et l’Afrique, je ne connais que le Sénégal. Il y a tellement de belles choses à voir dans le Monde qu’il faudrait partir au moins une fois par an et encore ça ne serait pas suffisant. Avec mon petit qui n’a pas encore 2 ans, je n’envisage pas trop les voyages mais dans quelques temps, ce sera sans doute possible… J’imagine qu’on se reparle demain, tu publieras certainement ! Gros bisous Claudine

  5. Pingback: 6 recettes vietnamiennes (Vietnam) - La Tendresse En Cuisine

  6. oh lala, j’adore ça Laurence, et à défaut de partir au Viet Nam ce plat nous fait voyager ! je vois que le bo bun est d’actualité en ce moment chez les copinautes, et peut être vais je me lancer aussi…à voir…en tout cas j’aime le manger et le fait d’ajouter des nems apporte un peu plus de gourmandise à ce plat trés convivial. mais il y a beaucoup de versions différentes et la tienne est bien complète c’est ce qui me plait !
    En me promenant sur ton blog je vois que tu as partagé tout plein de délicieuses idées pendant mon absence. j’espére que tu as bien profité de tes congés et que tu as passé un bel été. J’ai de plus en plus de mal a supporter ces fortes chaleurs et dés que j’ai pu, je suis partie en montagne me mettre au frais, faire quelques randonnées au mileu de la nature, des animaux et respirer un peu…Je te souhaite en pleine forme et que la rentrée c’est bien passé pour toi et ta petite famille. Gros bisous Laurence 🙂

    • Coucou Marie, ravie de te relire ! J’ai passé de très belles vacances, pour ma part j’ai rejoint ta belle région et le soleil ! Comme tu peux profiter de belles températures une bonne partie de l’année, tu as raison de fuir les températures étouffantes. Ce plat, tu peux tout à fait l’adapter à ton goût. Par contre les carottes râpées avec la sauce sont tellement bonnes que je pense qu’il faut vraiment les mettre. Gros bisous Marie

  7. Bonsoir Laurence,
    Merci pour cette belle recette.
    Mon homme est fan de bo bun qu’il mange dehors et je me demandais comment en faire maison. Voilà, j’ai trouvé !
    J’ai la chance d’être allée au Vietnam il y a 20 ans, pour chercher ma fille Lilou. Mais pas du tout gouté à la gastronomie locale pendant cette période un peu particulière et trop riche en émotions…
    Beau week end et à bientôt
    valérie

    • Bonjour Valérie, je me doute que ce voyage a été très intense et que la cuisine locale était loin d’être ton centre d’intérêt avec cette très belle rencontre ! Le bo bun est facile à faire même si il faut prévoir un peu de vaisselle. Très beau week-end ! À bientôt

  8. Pour avoir passé 6 mois en Asie du Sud Est dont 2 au Vietnam (de Déc2017 à Février 2018), la cuisine là-bas est un réel bonheur et le Bo Bun et aussi le Bun Cha en particulier sont vraiment délicieux. Je vous souhaite de decouvrir un jour ce magnifique pays qui restera notre coup de coeur de 6 mois de voyage😍

  9. Mes ados rafolent de bo buns et quand j’en achète, je suis parfois décue. Les faire soit même permet d’être sur de ce que l’on met dedans. Je garde précieusement ta recette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.