Phô au boeuf

Phô au boeuf

Je ne suis jamais allée au Vietnam, mais j’en rêve ! Pour le moment, je voyage grâce aux odeurs de coriandre, de basilic et de badiane qui se répandent dans ma cuisine.

Plat national, le phô est un bouillon au boeuf typique de Hanoï. Il existe aussi une version au poulet, qui aurait été élaborée à partir de 1940, lorsque la viande se serait raréfiée lors de l’invasion japonaise. À l’origine, les vietnamiens ne mangeaient pas les boeufs, qui servaient comme animaux de trait. Ce serait l’arrivée des colonisateurs français qui aurait fait évoluer la composition de ce bouillon.

Pour 4 personnes :

  • 3 os à moelle
  • 500 g de paleron de boeuf
  • gingembre frais (un morceau de 5 cm environ)
  • 2,5 litres d’eau
  • 2 pincées de gros sel
  • poivre noir
  • 1 oignon
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 anis étoilé ou badiane
  • 2 clous de girofle
  • 1/2 bouquet de coriandre fraîche (ou, à défaut surgelée)
  • 1 branche de basilic frais (ou surgelé)
  • 5 càs de sauce nuoc mam
  • 250 g de nouilles de riz (ici, j’ai utilisé des nouilles soba)

Garnitures : 1 citron vert (coupé en quartiers ou en rondelles), basilic, coriandre, ciboule ou menthe frais, 1 piment rouge haché (facultatif)

Éplucher le gingembre et l’oignon. Laver la coriandre et le basilic.

Dans une cocotte en fonte, mettre les os, le paleron, le sel et l’eau froide. Porter à ébullition et écumer.

Ajouter le gingembre, l’oignon, le poivre, la cannelle, la badiane, les clous de girofle, la coriandre, le basilic et la sauce nuoc mam.

Couvrir et cuire à feu doux durant 2 heures.

La cuisson peut également se faire à l’autocuiseur, ce qui raccourcit largement le temps de cuisson, il faut compter 30 minutes.

Quelques minutes avant la fin de la cuisson du bouillon, cuire dans l’eau bouillante les nouilles de riz durant 3 minutes ou les nouilles soba durant 5 minutes. Les passer à l’eau froide pour arrêter la cuisson.

Lorsque la viande est bien tendre, la couper en petits cubes ou en fines lanières. Réserver les os (si vous aimez bien les os à moelle).

Filtrer le bouillon au tamis.

Répartir les nouilles et la viande dans 4 grands bols. Ajouter le bouillon, le piment haché, le citron vert, la coriandre, la menthe, la ciboule ou le basilic frais.

13 réflexions sur “Phô au boeuf

  1. C’est la grande vogue du phô en ce moment. On ne manque pas de phô !dès que les herbes aromatiques repoussent dans mon jardin, je m’y mets aussi, j’adore ce genre de plat.

  2. Je ne connais pas du tout la cuisine vietnamienne, sa à l’air délicieux en tout cas ce bouillon, la viande doit être super tendre hmm

    bise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s