Brochettes de bœuf à l’iranienne -Chelo kebab koobideh-

Ça fait depuis un petit moment que je ne vous ai plus présenté de recette à faire au barbecue. Pourtant c’est de saison, mais avant mes vacances, le temps était assez instable et pas toujours propice à faire une grillade et depuis mon retour, la canicule s’est installée et mon cher et tendre n’a pas forcément envie, en rentrant du boulot, de se prendre une grosse vague de chaleur et rester au bord d’une braise chaude qui fait encore monter la température de quelques degrés. Néanmoins j’ai tout de même réussi à faire quelques nouveautés en matière de grillade, notamment celle-ci, des brochettes de bœuf à la manière iranienne. C’est de la viande de boeuf hachée parfumée au sumac, au curcuma et au safran. La viande grillée est tendre et très parfumée, j’ai accompagné ces brochettes d’un tahdig, le riz à l’iranienne, que je n’ai pas encore osé laisser cuire plus longtemps pour qu’il soit plus grillé, la prochaine fois sera la bonne ! Je connaissais déjà ces brochettes que j’avais mangé chez mon ami iranien et ça fait très longtemps que je cherchais le support, ces fameuses brochettes très longues et plates, mais n’ayant toujours pas mis la main dessus, je me suis contentée de les faire sur des brochettes classiques en les enfermant dans une grille pour que la viande ne se détache pas.

Brochettes de bœuf à l'iranienne -Chelo kebab koobideh-

Pour 4 personnes :

– 500 g de viande de bœuf haché
– 1 oignon
– 1 cuillère à soupe de curcuma
– 1 cuillère à soupe de sumac
– quelques pistils de safran
– sel, poivre

Mélanger le safran dans un peu d’eau très chaude (environ 10 cl).

Éplucher et hacher l’oignon.

Dans un saladier, placer l’oignon et le mélanger à la viande hachée avec le curcuma et le sumac. Saler et poivrer.

Terminer en ajoutant 3 cuillères à soupe d’eau au safran.

Couvrir le saladier avec un papier film et le placer au réfrigérateur pendant plusieurs heures (12 heures sont recommandées).

Confectionner les brochettes en pressant la viande tout le long de chaque brochette. Si comme moi vous n’avez pas les brochettes larges, les enfermer dans une grille.

Brochettes de bœuf à l'iranienne -Chelo kebab koobideh-

Cuire les brochettes au barbecue au barbecue sur une braise bien chaude. Il faut compter environ 15 minutes de cuisson.

Vous pouvez accompagner ces brochettes d’un tahdig et d’oignon et tomates préalablement grillés sur le barbecue.

Brochettes de bœuf à l'iranienne -Chelo kebab koobideh-

Source : 196 flavors

32 réflexions sur “Brochettes de bœuf à l’iranienne -Chelo kebab koobideh-

  1. Oui ce n’est pas facile pour faire barbecue et plancha !! soit il fait mauvais soit trop chaud et on a pas envie de manger dehors !! En fait il y a peu de journées où on se dit là c’est parfait !!
    Toutefois, il aurait été dommage de louper ces brochettes ! Les saveurs ce devait être quelque chose ! mais moi je n’ai pas d’ami iranien et je n’en ai jamais mangé et l’amie qui aurait pu m’y faire goûté habite bien trop loin 😉 Je ne suis pas très viande hachée de boeuf cuite qui sont en générale trop cuites pour moi mais sur ce coup là je t’aurais fait confiance puisque du dis que la viande est tendre ! Belle trouvaille ma chère Laurence, bravo ! gros bisous

    • Toute la difficulté, c’est de les cuire suffisamment mais pas trop pour que la viande soit moelleuse, parce que je suis d’accord avec toi la viande hachée trop cuite c’est sec et pas formidable. Mais là pour le coup mon mari maîtrise plutôt bien la cuisson. Merci Claudine, gros bisous

  2. Pour les brochettes plates, tu as essayé les boutiques iraniennes de la rue des Entrepreneurs à Paris? Je crois que tu es en région parisienne…

  3. Coucou Laurence! Je ne mange plus de viande rouge mais en voyant ça j’en ai tellement envie! Elles sont magnifiques tes brochettes et ce riz me plaît bc! Merci pour cette jolie recette. Gros bisous! Patty.

  4. Merci beaucoup pour cette autre manière de faire la brochette, moi j’aime de temps en temps le week end faire le barbecue et donc ca me donne une idée à essayer très prochainement
    Passe une bonne journée
    des bisous

  5. Pingback: Blogo-sharing #2 : Mes 8 #blogs coup de cœur – Blogo-sharing #2 : My 8 #favorite blogs – Blog et Vide Dressing Femme et Infos

  6. Pour la viande il faut la prendre avec 29% de gras. En fondant sur les braises la viande restera moelleuse.
    Le sumac est à mettre sur le riz et pas dans la viande du moins à ma connaissance (chacun met la quantité qu’il veut) le summum étant de mettre un jaune d’oeuf sur le riz.
    Pour les oignons prendre des oignons rouge et les servir crus ou bien des cives (piaz tché en iran).
    Enfin pour le tah dig, mettre des rondelles de pomme de terre au fond de la marmite avant de mettre le riz. On peut aussi mettre du pain iranien (lavash) à la place des pdt. Pour décorer le riz on en prélève une petite quantité que l,on met dans une infusion de safran et on le réparti sur le riz blanc.

    • Je vous remercie pour toutes ces précisions, je tenterai de tenir compte de vos conseils la prochaine fois que je les réaliserai ! Pour le tahdig, la famille iranienne où je l’ai découvert ne mettait pas de pomme de terre mais j’ai adoré le jaune d’œuf ajouté sur le riz. Je découvre cette version avec le pain iranien à la place des pommes de terre et je découvrirai volontiers ce beau plat. Un grand merci pour votre commentaire enrichissant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.