Civet de poulpe

Il y a deux mois je vous avez emmenés aux Seychelles avec un zourite curry coco. Aujourd’hui destination La Réunion avec un civet de poulpe, le poulpe qu’à La Réunion ils appellent aussi zourite. C’est dans un ancien magazine Saveurs du mois de juin 2013 consacré à La Réunion que j’ai découvert ce civet de poulpe. Bien sûr il y avait aussi cette recette de « bonbons de piment » et ces « beignets de cresson et de chouchou » qui me tentaient, mais plus difficile de trouver ici les ingrédients pour les faire. Dans ce reportage, ils indiquent qu’à La Réunion on y consomme beaucoup de viande mais que la consommation du poisson se développe avec notamment la pêche dans les terres australes et antarctiques françaises ainsi qu’une pêche locale de poulpe. Je ne saurais vous confirmer, je n’y suis allée qu’une seule petite semaine en vacances et je n’ai pratiquement que consommé du poisson au cours de mon séjour.  En tout cas, je pense que vous l’avez compris, j’adore le poulpe et voici ma troisième recette consacrée à ce mollusque. Bon marché et à condition de le congeler la veille, le poulpe est un met délicieux. Ici il est un peu cuisiné à la façon d’un civet de viande avec du vin rouge et je peux vous dire qu’on redemande de la sauce tellement elle est bonne !

Civet de poulpe

Pour 6 personnes :

– 1,5 kg de poulpe
– 1 cuillère à café de curcuma
– 5 tomates
– 2 oignons
– 5 gousses d’ail (j’en ai mis 2)
– 30 g de gingembre frais
– ½ litre de vin rouge
– huile de tournesol
– sel, poivre

Si vous utilisez du poulpe frais, pensez à le congeler la veille pour l’attendrir.

Laver le poulpe et le découper en gros morceaux.

Éplucher et râper le gingembre. Éplucher et presser l’ail.

Équeuter et couper les tomates en gros morceaux.

Éplucher et émincer les oignons.

Chauffer l’huile dans une cocotte en fonte, saisir les oignons dans l’huile, laisser dorer durant 5 minutes.

Ajouter l’ail, le gingembre, le curcuma, les tomates et les morceaux de poulpe. Bien mélanger.

Rajouter le vin rouge. Saler, poivrer.

Amener à ébullition pui baisser le feu et laisser mijoter à couvert durant 45 minutes à feu doux.

Ôter le couvercle et poursuivre la cuisson du poulpe durant 30 minutes environ jusqu’à ce que la chair soit tendre lorsqu’on enfonce la pointe d’un couteau.

Lorsque le poulpe est cuit et la sauce bien réduite, rectifier l’assaisonnement et déguster bien chaud avec du riz.

Civet de poulpe

Civet de poulpe

37 réflexions sur “Civet de poulpe

  1. Merci pour cette délicieuse recette. Mon époux adore ce plat, nous avons vécu à la Réunion et je ne l’ai jamais fait. Je vais pouvoir me lancer !
    bises.

  2. Voilà typiquement le type de plat que l’on a pas envie de manger ! il n’est pas mis en valeur avec le vin rouge ! mais je SAIS que cette sauce devait être mortel et donc ton plat très bon. Je ne suis pas vraiment vraiment fan de poulpe que je trouve dur. je n’en ai jamais fait, simplement mangé au resto. C’est peut être pour cela que tu le congèle avant ? pour qu’il soit moins dur ? En tout cas c’est une belle recette pour le manger ce poulpe !
    La pluie est bien là ! je dois sortir pour aller chez l’ophtalmo, je vais encore être trempée ! grrr gros bisous Laurence, j’espère que c’est différent chez toi !

    • Un poulpe dur c’est vrai que c’est horrible. J’en ai mangé une fois d’ailleurs au Portugal, je n’ai jamais réussi à l’avaler, alors que c’est leur spécialité ! La congélation l’attendrit réellement et il faut vraiment poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il devienne tendre. Le poulpe est une bête affreuse et la cuisson ne l’arrange pas 🙂 Pas de pluie pour moi heureusement aujourd’hui, j’espère que tu auras du soleil ce week-end. Je pars demain en Suisse pour le week-end, j’espère que les journées seront agréables. Gros bisous Claudine

  3. merci de mettre cette belle recette tellement appréciée sur mon île en valeur! en effet, à la réunion on dit « civet zourite »!! hi!hi! c’est un drôle de nom je vous l’accorde!

  4. Je ne connaissais pas cette recette mais je sus sûre qu’elle doit être à tomber! L’astuce du congélateur est top. Bises! Patty.

  5. J’adore le poulpe mais je n’ose pas le préparer moi même. Tu as toute mon admiration car tu maitrises la bête ;-). J’ai l’impression que les iles ensoleillées t’inspirent avec le temps qui fait tu as raison. Bises et bon we

  6. J’étais en vacances et j’ai raté ta recette, que j’aurais adoré déguster !! Je reviens d’ailleurs du Portugal où j’en ai mangé plusieurs fois et contrairement à toi, très bien cuit à chaque fois, notamment une cataplana de poulpes délicieuse. Il est hélas très cher en France, et assez difficile à trouver, (et pourtant j’habite en bord de mer ) c’est dommage ! En tout cas, je retiens ta recette si je mets la main sur du poulpe !! Bisous

    • Je ne garde pas un souvenir mémorable du poulpe que j’ai mangé au Portugal, mais finalement ma déception m’a permis de le cuisiner moi même. Tu as dû passer de belles vacances, c’est un très beau pays. Merci Brigitte, bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s