Magret de canard séché à la vanille de Maurice et au poivre de Kampot

Avant d’attaquer les petits gâteaux de Noël, je voulais vous parler d’une recette qui nous a énormément plu : un magret de canard séché à la vanille de Maurice et au poivre de Kampot. Vous pourrez l’offrir comme cadeau gourmand ou le servir à l’apéritif de Noël. Je me dépêche de vous le proposer car il faut le préparer 3 semaines avant de pouvoir le déguster et vous êtes juste dans les temps pour préparer ce petit délice ! Ce magret de canard est délicatement parfumé à la vanille, j’ai utilisé une gousse que j’ai ramenée de notre voyage à l’Ile Maurice. La chair du magret est massée avec la pulpe de la vanille et la gousse est insérée dans la partie grasse du magret. Et j’ai choisi le poivre long noir de Kampot qui a des notes de fève Tonka pour accompagner ce délicat parfum de vanille, vous pouvez remplacer par n’importe quel autre poivre noir. En 3 semaines, les arômes se sont largement développés et le goût est tout simplement magnifique ! Une recette qui vient du joli blog de Jackie La Cuisine de Jackie et de la regrettée Cécile du blog Ma Cuisine Bleu Combava.

– 1 magret de canard
– 500 g de gros sel
– 1 gousse de vanille charnue de très bonne qualité
– poivre long noir de Kampot (ou autre poivre noir)
– baies roses (je ne les ai pas mises)

Tout d’abord prévoir un torchon propre lavé avec une lessive neutre, qui ne laisse pas trop d’odeur, sinon le magret risque d’en avoir le goût !

Dans un récipient de la taille du magret, déposer la moitié du sel. Coucher dessus le magret côté chair et recouvrir du reste de sel ; le magret doit être entièrement recouvert de sel. Couvrir d’un film alimentaire. Placer le magret au réfrigérateur pendant 15 heures, temps à ne pas dépasser pour qu’il ne soit pas trop salé.

Passé ce délai, débarrasser le magret de son sel en le frottant avec un torchon. Le rincer soigneusement sous un filet d’eau. Bien l’éponger avec du papier absorbant.

Couper la gousse de vanille en 2 et masser doucement la chair du magret avec la pulpe de la vanille.

Détailler la gousse en 5 lamelles dans la longueur.

Pratiquer 5 incisions dans la graisse du canard jusqu’à la limite de la chair et y glisser les lamelles de vanille.

Enrober le tout de poivre noir concassé ou moulu au moulin et de baies roses.

Rouler fermement le magret dans un torchon propre. (Noter la date de dépôt sur un petit papier, sur le torchon).

Laisser sécher le magret 3 semaines dans le bas du réfrigérateur.

Découper de fines tranches et servir pour l’apéritif ou enfermer le magret dans un joli torchon entouré d’un ruban et l’offrir comme cadeau gourmand.

34 réflexions sur “Magret de canard séché à la vanille de Maurice et au poivre de Kampot

  1. Cécile avait de bien jolies recettes à nous proposer pour exciter nos papilles et les réjouir quand on les teste !
    Maurice, j’ai eu la chance d’y faire un séjour il y a… 23 ans. Souvenir inoubliable !
    J’aime beaucoup cette version de magret séché, la vanille lui va bien au canard. J’ai déjà cuisiné le magret avec une sauce crémeuse parfumée au rhum et à la vanille, c’est un régal.
    Il faudrait que je goûte à ce magret séché, je n’en fais jamais ce serait l’occasion !!!
    Belle journée Laurence. Bizh. Viviane

    Aimé par 1 personne

  2. J’aimerais beaucoup en faire du magret de canard séché mais mon mari s’y oppose fermement !!! il n’a pas confiance au fait de le laisser 3 semaines en bas du frigo.. je ne sais plus quel argument lui opposer !! pfffffff… sont pénibles des fois ces zhoms !! lol
    je me régale avec le tien.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.