Pilaf de boulghour et vermicelles

Il y a une semaine, je vous avais promis des idées d’accompagnement et c’est en Arménie aujourd’hui que je vous emmène pour vous proposer ce pilaf de boulghour et vermicelles. Le boulghour est produit à partir du blé dur, débarrassé du son qui l’enveloppe, il est précuit puis séché et concassé. Il permet de changer du riz ou de la semoule. Et cuisiné de cette manière, je peux vous dire que, depuis que je l’ai découvert, on m’en réclame tout le temps à la maison ! C’est une version très personnelle qui est peut-être un peu différente de la recette traditionnelle. Et c’est pour participer au #CataCookingChallenge10 de mon amie Catalina qui invite ce mois à visiter l’Asie occidentale, en compagnie de Marie-Christine du blog  L’alchimie des mets de Nonna, que je propose ce pilaf. Bien sûr au moment où je me décide à vous présenter cette recette, je n’avais plus de gros vermicelles et impossible d’en retrouver. J’ai fini par me rabattre sur des cheveux d’ange mais la cuisson est du coup différente et moins pratique. En tout cas je vous ai mis les deux versions pour la préparation, avec les gros vermicelles et avec les cheveux d’ange. Je suis sûre que vous allez adorer !

Pour 4 personnes  :

– 120 g de boulghour
– 120 g de gros vermicelles (ou si vous ne trouvez pas 120 g de cheveux d’ange)
– 1 Kub Or
– 1 oignon (je n’en ai pas mis)
– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Deux manières de faire suivant que vous utilisez des gros vermicelles ou des cheveux d’ange.

Avec des gros vermicelles.

Éplucher et émincer très finement l’oignon.

Préparer un grand bol d’eau chaude.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole et y faire colorer les gros vermicelles en mélangeant tout le temps.

Ajouter l’oignon et le faire dorer.

Ajouter le boulghour et bien mélanger pour l’enrober d’huile.

Recouvrir le mélange vermicelles-boulghour d’eau chaude et ajouter le Kub Or.

Diminuer le feu et faire cuire à feu moyen jusqu’à ce que les vermicelles et le boulghour soient cuits. Rajouter de l’eau pendant la cuisson si nécessaire.

Servir bien chaud  et se régaler !

Avec des cheveux d’ange.

Éplucher et émincer très finement l’oignon.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une petite casserole et y faire colorer les cheveux d’ange en mélangeant tout le temps. Réserver.

Préparer un grand bol d’eau chaude.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une autre casserole et y faire dorer l’oignon puis ajouter le boulghour et le faire revenir quelques minutes.

Recouvrir le boulghour d’eau chaude et ajouter le Kub Or. Cuire à feu moyen.

Au bout de 5 minutes environ, ajouter les cheveux d’ange colorés et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu’à ce que les cheveux d’ange et le boulghour soient cuits. Rajouter de l’eau pendant la cuisson si nécessaire.

Servir bien chaud  et se régaler !

31 réflexions sur “Pilaf de boulghour et vermicelles

  1. Super original ce pilaf et cette association riz- pâtes est super intéressante
    Si c’est turque aussi et je pense que oui, tu peux t’associer à la fête nationale de la Turquie c’est aujourd’hui et à l’initiative de Sophie
    bisous ma Laurence et merci pour cette belle recette

  2. Mmmmh ça me plait énormément et ça me rappelle (mais de loin) le koshari égyptien (riz, pâtes, lentilles, pois chiches) pour ce mélange de féculents dont on n’a pas l’habitude ici ! Je vais essayer un jour. Merci pour cette recette que je ne connaissais pas du tout. Gros bisous ma Laurence

  3. Nous servons ce plat avec du poisson et tous nos râgout ce servent avec du riz et vermicelles de côté. C’est rassasiant et en plus nos paysans le mangent avec du pain. Bisous

  4. Coucou Laurence !! Me voici de retour de mon séjour Parisien bien rempli !! L’anniversaire de ma fille pour 16 personnes c’est chaud ! Enfin tout s’est bien passé elle était contente !
    C’est super ce petit plat tout simple ! J’aime beaucoup le boulgour mais je ne l’ai jamais marié ainsi et je n’en aurais pas eu l’idée non plus. Lorsque je mets d’autres ingrédients c’est plutôt des légumes.. Encore une découverte chez toi !
    J’espère que tu vas bien et que tu es un peu plus reposée… à bientôt Laurence, je j’embrasse

    • Coucou Claudine, contente de te retrouver et c’est à mon tour de rentrer ! Je suis contente que tu aies passé un beau séjour et ta fille a dû être heureuse de t’avoir à ses côtés pour son anniversaire. Je vais aller te voir, je crois que j’ai déjà loupé plusieurs belles recettes ! Je t’embrasse Claudine

  5. Miam! J’aime beaucoup ta recette elle est parfaite pour moi qui viens de fêter mes 6 mois de végétarisme! (je répète toujours, un végétarien ne mange pas de poissons non plus!) Merci pour cette découverte. Gros bisous et bonne semaine! Patty

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s