Tagliatelles au ragoût de poulet à Rome

Petit voyage vers l’Italie avec ces tagliatelles au ragoût de poulet. J’ai repéré ce plat chez Isca du blog La cuisine d’ici et d’ISCA qui l’avait dégusté à Rome. Ce plat n’est pas des plus ensoleillés, par contre je vous promets un enivrement d’odeurs lors de sa cuisson. J’ai hésité à le faire au lapin, comme il est préparé traditionnellement, mais c’est plus facile de trouver des cuisses de poulet que de lapin. La viande est fondante et parfumée aux arômes du bouillon. Les tagliatelles sont humectées du bouillon et à chaque bouchée avec le ragoût de poulet, c’est une explosion de saveurs en bouche. Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé ce plat !

Tagliatelles au ragoût de poulet

Pour 4 personnes :

– 4 cuisses de poulet (ou 1 kg de hauts de cuisse)
– 1 gousse d’ail
– 1 oignon
– 50 cl de vin blanc
– ½ branche de romarin
– 1 tige de thym frais
– 2 feuilles de laurier
– 4 carottes
– 1 branche de céleri branche
– 2 cuillères à soupe de persil
– sel, poivre

Accompagnement : tagliatelles ou pappardelles

Éplucher l’ail, l’oignon et les carottes. Les couper en petits dés.

Laver le céleri et l’émincer en tronçons.

Dans une cocotte en fonte, faire dorer le poulet côté peau. Lorsqu’il est bien doré, ajouter l’ail, l’oignon, les carottes, le céleri, le thym, le laurier, le romarin et la moitié du persil.

Saler, poivrer.

Mouiller avec le vin blanc et laisser mijoter à couvert presque 1 heure sur feu doux, en retournant le poulet à mi cuisson. Le poulet doit se déliter.

Ôter la peau et les os du poulet. Couper la viande en petits morceaux et remettre le tout dans la cocotte en fonte en continuant à maintenir au chaud.

Faire cuire les pâtes.

Servir les pâtes avec le ragoût de poulet, le jus de cuisson, le persil restant et si vous le souhaitez des copeaux de parmesan fraîchement râpé.

Se régaler !

Tagliatelles au ragoût de poulet

21 réflexions sur “Tagliatelles au ragoût de poulet à Rome

  1. Tu imagines combien je suis contente que cette petite recette te plaise. Facile et parfumée, c’est certain. Une petite recette efficace pour tous les jours. Ta réalisation est impeccable, c’est vraiment appétissant. Grand merci pour ton retour.

    • Oh oui je me suis régalée ! Merci à toi pour ce partage gourmand. Pas forcément pour tous les jours, dépiauter le poulet prend un peu de temps mais oui je referai ce plat les dimanches. Bonne soirée Isca

  2. Inutile de te dire que pour moi ce serait avec du lapin que j’aime beaucoup ! Le romarin doit être bien dosé car sa saveur est puissante mais vraiment délicieuse, j’aime beaucoup son parfum. C’est un plat vraiment alléchant qui est plus adapté aux mijotés qui ne sont plus tout à fait de saison. Il est juste ce qu’il faut pour pallier aux grillades que l’on a du mal à faire en ce moment avec ce temps ! Bravo Laurence !! belle journée ! gros bisous

    • Trouver uniquement des cuisses de lapin n’est pas chose facile et je n’avais pas envie de faire un lapin entier. Sinon moi aussi j’aurais bien essayé avec du lapin. Mais aucun regret avec le poulet c’est délicieux aussi. Bien sûr pas pour toi. Je désespère vraiment avec ce temps. Du soleil aujourd’hui heureusement mais il fait toujours trop frais. Belle soirée à toi Claudine, gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s