Leckerlis de Bâle

L’odeur qui me plaît le plus à Noël, c’est bien celle de la cannelle. Elle embaume les marchés de Noël et les maisons. Présente dans de nombreux gâteaux alsaciens, dans le thé ou le vin chaud savouré le soir de Noël, cette odeur me transporte directement vers un état de bien être. Plusieurs petits gâteaux contiennent de la cannelle, mais ceux que j’affectionne particulièrement, ce sont les leckerlis de Bâle, qui sont très similaires au pain d’épices. Je n’ai pas réussi à faire autant de bredele que j’aurais souhaité cette année mais heureusement mes parents ont pensé à moi et m’ont fait parvenir un joli paquet de bredele ! J’ai choisi de faire la recette du livre « les petits gâteaux d’Alsace » de Suzanne Roth à laquelle j’ai apporté plusieurs modifications. En attendant de vous retrouver, je vous souhaite un Joyeux Noël !

Leckerlis de Bâle

Pour une quarantaine de Leckerlis :

– 250 g de miel
– 150 g de sucre en poudre
– 150 g d’amandes émondées
– 50 g d’écorces d’oranges confites
– 50 g d’écorces de citrons confits
– 7 g de cannelle
– ¼ cuillère à café de girofle en poudre
– ¼ cuillère à café de noix de muscade moulue
– 1 bouchon de kirsch
– 300 g de farine
– 4 g de levure chimique
Pour le glaçage :
– 120 g de sucre glace
– un peu d’eau

Leckerlis de Bâle

Couper les écorces d’oranges confites et de citrons confits en petits dés.

Hacher avec un grand couteau les amandes.

Dans une grande casserole, chauffer le miel. Quand il commence à mousser, ajouter le kirsch. Réduire le feu. Incorporer tous les ingrédients sauf la farine. Éteindre le feu.

Mélanger la farine et la levure chimique peu à peu au mélange précédent. Laisser refroidir.

Sur une plaque recouverte de papier cuisson, recouvrir la pâte de papier cuisson et étaler au rouleau la pâte sur ½ cm d’épaisseur.

Laisser reposer durant toute une nuit.

Le lendemain, préchauffer le four à 250°C et peu avant d’enfourner, diminuer la température à 120°C et faire cuire pendant18 à 20 minutes environ.

À la sortie du four, découper tout de suite des carrés (je les ai faits de 3 cm sur 3) ou des losanges à l’aide d’un grand couteau et laisser refroidir sur une grille.

Pendant ce temps, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace avec un peu d’eau.

Tremper le dessus des leckerlis encore chauds dans la glaçage et les reposer sur la grille.

Lorsque les leckerlis sont refroidis et que le glaçage a durci, les conserver dans une boîte métallique.

Attendre trois, quatre jours avant des les déguster, leur saveur va se développer et ils seront plus tendres !

Les leckerlis peuvent se conserver très longtemps dans une boîte métallique hermétique, n’hésitez pas à doubler les doses.

Leckerlis de Bâle

21 réflexions sur “Leckerlis de Bâle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s