Galettes de poireaux, Ejjeh B’Kerrateh : découverte de la cuisine Syrienne

Cela faisait longtemps que je ne vous avais plus fait voyager. Pas d’article sur un pays à proprement dit, vous vous en doutez ici c’est un blog de cuisine, mais un voyage culinaire. Alors direction la Syrie aujourd’hui pour se joindre aux syriens pour leur fête nationale. Et pour accompagner mon amie Sophie dans son geste d’amitié pour le monde à travers son association Cuisiner pour la Paix. En effet j’ai une affection toute particulière pour la cuisine syrienne, elle est tout aussi savoureuse que la cuisine libanaise mais c’est une réelle découverte, je n’ai jamais mangé dans un restaurant syrien ni était invitée pour un repas. Il y a 2 ans j’avais découvert le keshke, qui est un pur régal ! D’ailleurs si vous avez du boulghour dans vos placards, je vous le conseille vivement ! La recette du jour est aussi très simple, il s’agit de galettes de poireaux connues sous le nom ejjeh b’kerrateh. Elles sont à base de poireaux et de chapelure. Je ne les ai pas faites au bain d’huile, parce que je n’aime pas trop la friture mais je les ai cuites à la poêle et ces galettes sont croustillantes à souhait ! Vous pourrez manger ces galettes en accompagnement d’une viande, de kefta ou juste avec une salade verte et quelques quartiers de citron.

Pour 4 personnes :

– 4 poireaux
– 120 g de chapelure
– 3 œufs
– huile d’olive
– 1 cuillère à café de piment d’Alep (pas mis)
– sel, poivre

Laver les poireaux. Couper les poireaux en quatre dans le sens de la longueur sans couper jusqu’au bout. Les laver soigneusement, puis les tailler en fines rondelles.

Faire cuire les poireaux à la vapeur durant 20 minutes. Les égoutter si nécessaire pour qu’ils soient bien séchés. Les laisser refroidir.

Les presser dans les mains bien propres pour faire sortir l’eau éventuelle.

Dans un saladier, mélanger les poireaux avec les œufs, la chapelure, le piment, le sel et le poivre.

Former des galettes.

Dans une poêle, verser généreusement de l’huile et y faire revenir les galettes de poireaux.

Lorsqu’elles sont bien dorées, les retourner et poursuivre la cuisson de la 2ème face.

Servir bien chaud et se régaler !

Source : 196 flavors

 

23 réflexions sur “Galettes de poireaux, Ejjeh B’Kerrateh : découverte de la cuisine Syrienne

  1. J’ai terminé mes derniers poireaux hier justement ! je me suis bien régalée mais il ne me déplairait pas de manger tes petites galettes tant j’aime ce légume. Il n’est plus de saison et ceux qui restent doivent être énormes ce que je déteste, alors comme je ne peux pas les choisir j’ai bien peur que ce soit terminé pour cette année. On peut dire qu’en ce moment je ne mange pas ce que je veux !
    Je n’ai jamais testé les galettes de poireaux mais de voir la photo de tes galettes je me dit qu’il faudrait que je répare cela ! Merci Laurence pour la découverte. Je t’embrasse

    Aimé par 1 personne

    • J’avais fait cette recette il y a déjà plusieurs semaines mais comme je la réservais pour Sophie, c’est vrai que la saison est passée. J’ai fait mes courses hier, il y avait encore des poireaux qui étaient bien jolis et plutôt fins, mais je n’en ai pas racheté, j’en ai encore dans mon frigo. Moi non plus je ne mange pas ce que je veux, je continue à faire mes listes de courses mais je ne trouve pas tout ce que je veux. En tout cas je suis contente j’ai trouvé une belle salade et ça fait depuis le début du confinement que je n’en ai plus mangé et j’aime tellement ça ! Ces galettes sont très différentes de celles aux légumes que je fais d’habitude, elles sont bien croustillantes et nous les avons beaucoup aimées. Belle journée Claudine, je t’embrasse

      J'aime

  2. Cette recette est tombée à pic !
    Il y a 3-4 jours, j’avais cuit quatre poireaux et conservés au frigo. J’envisageais d’en faire une tarte.

    Dès la parution de ta recette syrienne, elle m’a fait un clin d’œil, j’ai préparé et cuit les galettes comme indiqué et j’en ai aussi fait profiter ma sympathique voisine de palier.
    Elles ont remporté un vif succès. C’est simple à faire, vite cuit et délicieux.
    J’ai utilisé du piment d’Espelette. Les papilles ont fait un beau voyage !

    Je te souhaite Laurence, une bonne fin de semaine. Je t’embrasse.

    J'aime

    • Tu ne sais pas comme tu me fais plaisir d’avoir eu envie d’essayer ces galettes ! Je suis ravie que vous les ayez aimées autant que moi !
      C’est adorable de me faire un retour ! Merci beaucoup Dominique
      Prend soin de toi, passe un beau week-end. Je t’embrasse

      J'aime

  3. Ah oui mais avec des poireaux mon gourmand â ne passera pas trop. En tout cas ces petites galettes ont l’air vraiment très appétissantes. Bisous ma chère Laurence et belle journée

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.