Potato farls, les galettes de pommes de terre irlandaises

Rester confiner chez soi au maximum est le nouveau mot d’ordre. Il va falloir changer nos habitudes, moins se déplacer et moins faire de courses. Je commence à réfléchir à une cuisine plus simple, une cuisine élaborée à partir de ce que nous avons dans les placards. J’ai pensé que ce genre de cuisine vous intéresserait sans doute en cette période. La pomme de terre fait partie de ce que j’ai toujours à la maison, elles se conservent plutôt longtemps et sont faciles à cuisiner (sautées, en gratin, en robe des champs, en salade,…). Je vous propose donc une recette de galettes de pommes de terre irlandaises et j’en profite pour faire un petit clin d’œil à nos amis irlandais, comme c’est la Saint Patrick aujourd’hui même si cette année la tête n’est pas à la fête mais plutôt à l’inquiétude et l’angoisse. Ces galettes de pommes de terre sont appelées « Potato farls » et sont très souvent servies au petit déjeuner, avec des œufs, du beurre, de la confiture. Le mot « farl » signifie littéralement « quart », les pommes de terre sont écrasées, mélangées à la farine, au beurre et à la levure chimique et on forme un cercle de pâte que l’on coupe en quartiers. Pour ma part, je sers ces galettes de pommes de terre au dîner avec une bonne salade verte. La texture de ces galettes est moelleuse et croustillante à la fois, c’est très différent des galettes de pommes de terre que je fais habituellement mais j’adore ! Une belle découverte que j’ai faite chez mon amie Patty, des blogs Je cuisine donc je suis et Vegan Vert.

Pour 4 potato farls (2-3 personnes) :

– 300 g de pommes de terre farineuses
– 30 g de beurre
– 60 g de farine
– 1 pincée de levure chimique
– sel, poivre
– huile pour cuisson

Éplucher et laver les pommes de terre. Les couper en petits dés et les cuire dans un grand volume d’eau salée pendant 15 minutes.

Les égoutter et les réduire en purée à l’aide du presse-purée.

Faire fondre le beurre quelques secondes au micro-ondes et le verser sur la purée.

Saler, poivrer.

Ajouter la farine et la levure chimique.

Bien mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Étaler la pâte sur un plan de travail fariné et former un cercle de la taille d’une grande poêle.

Couper le cercle en 4.

Faire chauffer un peu d’huile dans la poêle et y faire revenir les galettes de chaque côté jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

Servir bien chaud et se régaler !

Et je dédie cette recette à Cuisinons de saison du mois de mars organisé par mon amie Claudine du blog Cuisine de Gut.

43 réflexions sur “Potato farls, les galettes de pommes de terre irlandaises

  1. Coucou. Oui quelle bonne idée de recette 👍🏻
    J’aime cuisiner la pomme de terre, elle se marie avec beaucoup d’ingrédients et de viandes de toutes sortes.
    Je te souhaite une belle journée. Moi je peux aller encore travailler pour l’instant (dans mes vignes) alors je profite 😁
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Oui ça y est on passe au confinement ! Pour les blogueuses que nous sommes il va devenir sans doute difficile de cuisiner. Je n’ai pas l’intention d’aller en courses souvent moi, donc il va falloir faire avec ce que j’ai et je ne sais pas si j’arriverais à faire de nouveaux plats longtemps. J’avais un peu prévu le coup et j’ai programmé des plats mais bon… enfin on verra.
    De toute façon ce n’est pas l’essentiel. Il faut plutôt songer à respecter ces règles de confinement pour ne pas que ce virus s’étende encore plus et d’arrêter d’encombrer les services de réa le plus possible. Nous sommes un peuple qui n’est pas très discipliné malheureusement … j’espère qu’ils vont prendre très vite conscience que là ça devient obligatoire. Surtout Laurence, restez chez vous ! ne vous mettez pas en danger inutilement et prenez toutes les précautions qu’il faut !
    Merci pour ce plat qui oui peut être intéressant en plus j’adore ces galettes de pommes de terre que j’avais déjà publiées mais que je refais sans doute ! merci Laurence de les offrir à cuisinons de saison ! je t’embrasse ma laurence

    Aimé par 1 personne

    • J’avais fait quelques réserves mais dimanche soir, j’ai utilisé mon dernier sachet de levure du boulanger. J’ai pensé à la farine mais je n’ai pas fait attention à la levure, je suis vraiment déçue de ne pas avoir été plus vigilante. Je comptais faire maintenant mon pain maison tous les 2 jours pour éviter de sortir. J’espère qu’ils seront réapprovisionnés, dans les drive en tout cas c’est manquant !
      Oui c’est incroyable ce qu’il s’est passé dimanche à Paris, les gens qui étaient les uns à côté des autres dans les parcs ! C’est de l’inconscience, pourtant on a l’exemple de la Chine et de l’Italie qui ont été touchés avant nous, c’est incompréhensible…
      On va tourner sur des recettes très simples, j’en ai peur. Merci Claudine, prend soin de toi, je t’embrasse

      J'aime

  3. En voilà une bonne idée !
    Merci pour toutes les explications sur l’origine de cette recette.
    Moi aussi, j’ai toujours quelques pommes de terre, elles se mangent de toutes les manières. Et celle que tu proposes aujourd’hui, me plaît aussi.
    Avec toi Laurence, nos plats ont une délicieuse saveur.

    Prends bien soin de toi et des tiens.
    Quel calme tout à coup…

    J'aime

      • Juste un petit mot pour dire que les recettes sont nombreuses et variées sur les blogs.
        En ces temps de confinement, il n’est pas nécessaire Laurence, de trouver d’autres recettes et d’aller faire encore plus de courses, vu le contexte.
        Lorsque la situation sera rétablie, nous nous retrouverons avec grand plaisir.

        Notre congélateur est bien garni et d’autres réserves sont dans le placard.
        Bon courage à toi et à ta famille.
        Je t’envoie mes bises alsaciennes (bien désinfectées).

        J'aime

  4. Une recette que j’avais vue et mise dans mes favoris. Il va vraiment falloir que je la fasse. Simple et vraiment délicieux j’en suis certaine. Prends bien soin de toi et de ta petite famille. Une nouvelle façon de vivre commence, il va falloir se réorganiser et surtout respecter les consignes, J’ai la chance d’être en pleine campagne avec personne alentour. Les sorties santé autorisées dans le jardin et le bois d’à côté. Gros bisous

    J'aime

  5. Merci pour ce clin d’oeil ma Laurence! Je suis ravie d’apprendre que tu les as adoptées! Tu as raison pour la cuisine plus simple et les pommes de terre étaient la base de la cuisine pendant la guerre pour ne pas dire qu’elles étaient la seule nourriture! Triste comparaison mais, le président a dit que nous sommes en guerre hier soir. Je fête ma fête alors à la maison et c’est nécessaire pour le bien de tous de respecter les consignes! Je te fais un gros bisous et j’espère que toute ta famille va bien!😘

    J'aime

  6. Je suis tout a fait d’accord avec toi mais reste a trouver des pommes de terre facilement. J’aime ce type de galette avec la moutarde ou de l’harissa et une salade yumy. Bisous

    J'aime

  7. Oh c’est marrant, nous avons eu la même idée, mais toi tu as réussi à faire de beaux triangles..il va falloir que je refasse la recette en la pétrissant moins..Je n’avais même ps vu que Patty les avait réalisés..
    Bravo à toi
    Bises

    J'aime

  8. Et bien, je les trouve extras ces galettes de PdT. Je suis certaine que je vais les tester prochainement. Maintenant que nous sommes si nombreux à être confinés, on va avoir le temps de cuisiner…Depuis quelques temps, avec le boulot, j’en avais vraiment la flemme et pas franchement le temps. Bisous Laurence et prends soin de toi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.