Lotte à la polynésienne

La météo de ces derniers jours est tellement déprimante avec toute cette pluie, que cuisiner exotique donne un peu plus le moral. Une recette de l’adorable Lova du blog Graine de faim kely reprise du blog de Bernard Dauphin, ancien professionnel, chocolatier et chef de cuisine. J’apprécie énormément la lotte, c’est fin, les morceaux sont épais et fermes et il n’y a pas d’arête. Je laisse souvent l’arête centrale mais vous pouvez très bien l’enlever pour que le plat soit plus esthétique. Cette lotte à la polynésienne est très parfumée, le lait de coco, le curry et le citron vert apportent des saveurs exotiques qui sont très harmonieuses avec ce poisson. Dans quelques semaines, ce sera déjà Noël, vous êtes sans doute déjà dans la recherche de vos menus de fin d’année, j’ai pensé que cette lotte à la polynésienne pourrait très bien convenir pour un repas plus axé sur le poisson.

Pour 4 personnes  :

– 1 belle queue de lotte (entre 1 kg et 1,3 kg)
– 1 petit oignon
– 1 gousse d’ail
– 1 cuillère à soupe de curry doux
– huile d’olive
– 1 boîte de 400 g de tomates pelées, concassées et épépinées
– 20 cl de lait de coco
– 2 litres de fumet de poisson
– 1 jus et zestes de citron vert
– sel, poivre

Pour accompagner :
– 250 g de riz basmati ou thaï
– 4 branches de céleri

Couper la lotte en gros morceaux dans la longueur (en conservant l’arête centrale).

Éplucher et émincer l’oignon. Éplucher et écraser la gousse d’ail.

Dans une poêle antiadhésive, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive.

Ajouter les morceaux de lotte. Saler, poivrer. Faire revenir durant 3 minutes.

Saupoudrer de curry et ajouter l’ail.

Verser les tomates, le lait de coco et le fumet de poisson.

Bien mélanger.

Laisser mijoter à feu doux et à couvert durant 20 minutes environ.

Laver les branches de céleri et les couper en petits tronçons. Dans une grande casserole d’eau salée, cuire le céleri durant 5 minutes puis ajouter le riz et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes.

Égoutter le riz.

Arroser la lotte de jus de citron vert et d’un peu de zestes.

Servir bien chaud et accompagner d’un riz parfumé au céleri branche ou nature.

Se régaler !

Et je dédie cette recette à Cuisinons de saison du mois de novembre pour le céleri branche organisé par mon amie Claudine du blog Cuisine de Gut.

18 réflexions sur “Lotte à la polynésienne

  1. Superbe ! Oui pour les fête un tel plat de poisson serait fort apprécié et remplacerait judicieusement la viande ou la dinde ! Ca changerait un peu.. Ta sauce à base de lait coco, curry et citron est divine et j’adore les petits morceaux de céleri en branche sur ton plat ! Ca va me permettre de l’ajouter sur cuisinons de saison c’est top !! Merci. J’ai déjà du te dire que par contre moi je n’aime pas la lotte mais il est facile de la remplacer par un autre poisson. Je peux la manger mais je ne me régale pas autant qu’en prenant d’autres poisson. Pour ce plat un beau dos de cabillaud, bien épais serait parfait pour moi. Merci Laurence ! Je te souhaite un excellent WE ! Je t’embrasse

    • Bien que j’adore aussi le dos de cabillaud, pour moi la lotte est encore plus raffinée et je me rappelle bien que tu ne l’apprécies pas. Comme tu le dis, d’autres poissons peuvent se faire avec cette sauce. Le céleri branche se marie bien avec les parfums de la sauce et nous avons tous beaucoup apprécié ce plat. Très belle soirée Claudine, je t’embrasse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.