Joue de porc à la Saint Nicolas

Dans la continuité des plats qui réchauffent, j’ai préparé un plat parfumé et familial, des joues de porc dites à la Saint Nicolas. Je n’ai toujours pas compris le nom de ce plat, je ne vois pas vraiment le rapport avec la Saint Nicolas. Par contre, nous nous sommes littéralement régalés ! Quand j’ai vu ce plat chez Lauren du blog Lolo et sa Tambouille, j’ai été séduite par sa composition, des pruneaux, des spéculoos et le tout mijoté avec de la bière. Tout à fait le genre de plat qui me plaît ! À la base, Lauren a utilisé du filet mignon, c’est une viande que j’apprécie énormément mais quand je suis arrivée chez le boucher, j’ai vu ces belles joues de porc et, comme je n’en avais plus mangé depuis l’hiver dernier, j’ai craqué pour les joues. Mais n’hésitez pas à le faire avec du filet mignon, c’est d’ailleurs comme ça que je le cuisinerai la prochaine fois. J’ai mis un peu plus de bière que Lauren et ajouté un blanc de poireau qui me restait à utiliser. La viande était tellement fondante et la sauce très parfumée, en un mot, un délice !

Pour 4 personnes :

– 8 joues de porc ou un filet mignon de 800 g
– 12 pruneaux d’Agen dénoyautés
– 1 oignon
– 1 Kub Or ou 1 cube de bouillon de volaille
– 4 spéculoos
– thym, laurier
– 1 blanc de poireau (facultatif)
– 25 cl de bière blonde (j’en ai mis 30 cl)
– 25 cl d’eau (j’en ai mis 20 cl)
– 1 cuillère à soupe rase de farine
– huile d’olive

Couper les joues de porc en deux ou couper le filet mignon en morceaux.

Éplucher et émincer finement l’oignon.

Couper le blanc de poireau en quatre dans le sens de la longueur sans couper jusqu’au bout. Le laver soigneusement, puis l’émincer en petits morceaux.

Dans une cocotte en fonte, faire chauffer l’huile. Y faire revenir les joues sur toutes les faces.

Ajouter les oignons et les faire revenir à feu moyen en mélangeant régulièrement jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

Ajouter le blanc de poireau et le faire revenir 1 à 2 minutes.

Saupoudrer la farine et bien mélanger l’ensemble.

Mouiller avec la bière puis ajouter l’eau, le thym, le laurier, les pruneaux, le cube de bouillon et laisser mijoter le tout pendant quelques minutes.

Ajouter les spéculoos entiers et laisser mijoter à couvert sur feu doux pendant environ 1 heure à 1 heure 30 jusqu’à ce que la viande soit bien tendre. (Pour le filet mignon, 40 à 50 minutes de cuisson seront suffisantes).

Servir avec des pâtes ou des pommes de terre.

Se régaler !

43 réflexions sur “Joue de porc à la Saint Nicolas

  1. J’ai personnellement du mal moi avec les joues de porc contrairement à mon mari qui lui en est fan mais une chose est sûr ce plat doit être vraiment délicieux qu’elle que soit la viande utilisée ! La sauce doit être un vrai régal, je la verrais d’ailleurs bien mélangée avec des pâtes ! c’est une belle recette de mijoté à la bière qui donne toujours d’excellents résultats. Merci ma chère Laurence pour ce petit régal, même servi de bon matin il donne envie. Belle journée ! ce matin pas de pluie mais pas de soleil non plus je n’aime pas Novembre ! je t’embrasse laurence

    • La joue est plus grasse que le filet mignon et je sais que tout le monde ne l’apprécie pas. Nous, ici, on adore ! La sauce était bien nappante et très parfumée, j’ai beaucoup aimé ce plat. Nous l’avons d’ailleurs mangé avec des pâtes. Mais la prochaine fois je pense que ce sera avec de la purée. Merci Claudine ! Je n’aime pas novembre non plus, de toute façon les jours raccourcissent de plus en plus et c’est tristounet. Je t’embrasse

  2. Bonjour,
    Super! C’est un plat que je me réserve, surtout avec les ingrédients que tu y as mis. Les joues sont toujours tendres et c’est un plat très bon marché.

    • Coucou Dominique, je vois que tu es fan de joues comme moi ! Ça me fait plaisir ! Oui c’est un plat familial et économique qui nous a beaucoup plu. Le temps est maintenant aux petits mijotés, je devrais en faire plus souvent. J’espère que le beau temps est toujours présent en Alsace. Ici, en région parisienne, le temps est un peu morose. Je te souhaite une belle fin de journée, je t’embrasse

      • Bonsoir Laurence,

        Côté météo, il fait ici relativement doux et le soleil brille joliment. Une véritable pluie se fait attendre, en dehors des deux gouttes, durant la nuit.

        Je suppose que le nom du plat correspond aux épices utilisées pour la recette des spéculoos (clous de girofle finement moulus et cannelle en poudre). Ça sent le pain d’épices. Il y a ce rapport avec la Saint Nicolas. C »est ce jour-là que l’on offre des pains d’épices ( forme saint Nicolas) aux enfants de Lorraine et en Alsace.
        Belles bises, formidable Laurence

      • Bonjour Dominique, avec du pain d’épices, j’aurais justement mieux compris le nom ! Mais peut-être que lorsqu’ils fêtent la Saint Nicolas dans le Nord, les enfants reçoivent des spéculoos ?!! Je t’embrasse, très beau week-end

  3. L’un des grands avantages de l’hiver qui arrive c’est qu’on va pouvoir se régaler de plats comme celui là. Tes photos me mettent vraiment l’eau à la bouche. Bises

  4. Je suis une dingue de joues de porc pour ma part. La première fois que j’en ai mangées, je ne me suis pas remise de la finesse de ce morceau considéré comme un abat. Magnifique recette Laurence, un plat mijoté comme je les aime et des plus originaux 🙂

  5. J’allais te poser la même question : est-ce en rapport avec la Saint-Nicholas 🙂 les spéculoos attisent ma curiosité et les pruneaux c’est trop bon. Donc a la base on réalise ce plat avec du filet mignon ? j’aime beaucoup surtout la viande est tendre a souhait.
    bisous Laurence et bonne fin de semaine

    • Lauren l’a réalisé avec du filet mignon, la cuisson est encore plus rapide qu’avec les joues. Les spéculoos ne se sentent pas beaucoup et les pruneaux donnent une petite touche sucrée. C’est surtout la sauce qui est très parfumée. Bisous Samar

  6. merci beaucoup pour ce bien joli test et quelle bonne idée d’avoir utilisé des joues ! cela devait être tout aussi délicieux et je suis vraiment contente de vous avoir régalée ! je t’emprunte une petite photo pour ma mise à l’honneur 😉 des bises et bon weekend !

  7. C’est un morceau de viande que j’aime cuisiner aussi bien porc, bœuf ou autre. Par contre à l’achat je suis vigilante et je ne les achète pas s’ils sont ficelés. Je fais la difficile sur mon choix. Excusez-moi monsieur le boucher. Ta recette a tout pour me ravir.
    Bon W.E. FLaure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.