Brioche de Pâques autrichienne « Osterpinze »

Aujourd’hui je rejoins Sophie du joli blog La tendresse en cuisine dans son geste d’amitié pour le monde. Elle a réalisé une recette de chaque pays du monde le jour de sa fête nationale pendant une année entière. Comme elle l’explique « un plat partagé c’est le début d’une expérience commune, le début d’une compréhension de la différence ». Aujourd’hui, 26 octobre, c’est la fête nationale de l’Autriche et pour fêter ce jour, j’ai choisi de réaliser une brioche faite à Pâques en Autriche, la Pinze. Sa pâte est faite de trois incisions sensées symboliser la Sainte Trinité. Elle peut être parfumée à diverses épices ou raisins secs. Dans la recette d’origine où je l’ai trouvée, elle est parfumée à l’anis mais comme je n’adore pas ce parfum, j’ai juste maintenu le parfum de citron et d’orange et elle était fort bonne comme ça. La mie est toute tendre et le parfum délicat de l’orange prédomine. Je vous conseille d’ailleurs de ne pas mettre trop de zestes d’agrumes, le parfum se diffuse très bien dans la pâte. Ma pâte a vraiment gonflé et la brioche a perdu un peu de sa forme, peut-être qu’il aurait fallu que je refasse les entailles avant d’enfourner.

Brioche de Pâques autrichienne "Osterpinze"

Pour une petite brioche :

– 250 g de farine
– 12 g de levure boulangère fraîche ou ½ paquet de levure du boulanger déshydratée
– 62 g de lait
– 50 g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 62 g de beurre
– le zeste et le jus d’½ citron
– le zeste et le jus d’½ orange
– 62 g de vin blanc sec
– ½ cuillère à café d’anis moulu (je n’en ai pas mis)
– 1 œuf

La veille ou quelques heures avant, faire chauffer le vin blanc avec l’anis, couvrir et laisser reposer toute la nuit.

Délayer la levure dans le lait tiédi.

Dans le bol du robot, mettre la farine, le sucre, le sucre vanillé, les zestes et les jus du ½ citron et de la ½ orange, le vin, la moitié de l’œuf battu (réserver l’autre moitié pour la dorure) et la levure avec le lait. Ajouter le beurre ramolli. Pétrir la pâte jusqu’à obtenir une pâte souple. J’ai dû rajouter de la farine car ma pâte était trop collante.

Former une boule de pâte. Recouvrir le bol d’un linge propre et laisser lever la pâte pendant 1 heure minimum à l’abri des courants d’air.

Quand la pâte a doublé de volume, la dégazer et sur un plan de travail fariné, lui donner la forme d’une boule, la déposer sur une plaque de four préalablement recouverte de papier cuisson.

À l’aide de ciseaux découper 3 grandes entailles dans la pâte.

Brioche de Pâques autrichienne "Osterpinze"

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).

Laisser à nouveau lever la pâte durant 20 minutes.

Badigeonner la brioche de la moitié de l’œuf battu réservé.

Enfourner durant 30 minutes environ.

Source : Le Journal des femmes

Brioche de Pâques autrichienne "Osterpinze"

Brioche de Pâques autrichienne "Osterpinze"

37 réflexions sur “Brioche de Pâques autrichienne « Osterpinze »

  1. Je suis très en retard, j’ai passé la matinée au téléphone ! il y a des jours comme ça où tout le monde se donner RV !
    Magnifique ta brioche ! Bien gonflée, elle devait être légère comme tout ! Le vin blanc ne se sent pas alors ? il faut dire que le parfum des agrumes c’est assez puissant ! Comme toi je ne mettrais pas de l’anis je pense que ces agrumes sont bien suffisants pour la parfumer ! Belle brioche en tout cas ! bravo Laurence !
    Gros bisous, passe une bonne journée ! Maussade aujourd’hui je dirais après le brouillard de ce matin !

    • Parfois c’est bon de papoter mais c’est sûr que si tu avais des choses à faire ce matin, tu ne dois pas être avancée dans ta journée ! Je pensais que le vin blanc apporterait un petit goût particulier mais il ne se sent pas, je pense que ce ne sera pas utile d’en mettre la prochaine fois. C’est vraiment le parfum de l’orange qui a pris le dessus, c’est très agréable. Merci Claudine ! Nous avions aussi du brouillard ce matin. J’attends le facteur qui doit me livrer un colis et il n’est toujours pas passé, c’est bizarre… Passe une bonne journée, gros bisous

  2. Merci beaucoup Laurence pour cette très jolie et parfumée brioche réalisée pour saluer les Autrichiens. Je pense que j’aurais adoré y goûter, j’aime tant la brioche… Passe une excellente journée ma belle, je ne sais pas pourquoi maintenant j’ai tout le temps envie de te dire « vous »… le respect sans doute 😉 Je t’embrasse

  3. LE vin blanc, ca lui donne un gout original
    merci pour le partage de cette recette qui ajoute d’autres plus sur le brioche ordinaire et puis c’est une belle façon de découvrir l’Autriche
    Passe une belle fin de semaine
    bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s