Brochettes yakitori

Petit voyage au pays du Soleil-Levant avec ces brochettes de poulet, les yakitoris, parce qu’il n’y a pas que les sushis dans la cuisine japonaise ! Des brochettes parfumées et délicieuses qui sont très faciles à réaliser.

Brochettes yakitori
Pour 4 personnes :
– 4 blancs de poulet
– 8 cuillères à soupe de mirin (à défaut du saké) (on le trouve facilement en grandes surfaces)
– 8 cuillères à soupe de sauce soja
– 20 g de sucre
– 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
– 1 gousse d’ail
– 1 cm de gingembre
– 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz

Peler le gingembre et le tailler en petits cubes.

Réaliser une marinade en mélangeant tous les ingrédients.

Découper le poulet en dés et les mettre dans la marinade. Réserver au réfrigérateur durant 1 heure.

Placer les dés de poulet sur des pics à brochette. Les faire griller à sec dans une poêle anti adhésive. Une fois coloré sur toutes les faces, ajouter la marinade et laisser réduire pour obtenir la consistance sirupeuse d’un caramel. Tourner souvent les brochettes pour bien les enrober de la sauce.

Brochettes yakitoriSource : Ligne & Papilles

47 réflexions sur “Brochettes yakitori

  1. Je repense au thème de Culino ! cette recette aurait fait fureur !! Je n’ai pas l’habitude de ce genre de cuisine, ni pour la cuisiner ni pour la déguster aussi. Il faut dire que dans ma région tu dois faire des Kms pour trouver un resto asiatique !
    Bon c’est du poulet mais pour les amateurs je suis certaine que c’est très bon ! Bonne journée Laurence !

    • Le terme yakitori indique des brochettes, c’est vrai que généralement elles sont au poulet mais on peut aussi en faire en boulettes de bœuf par exemple. Ah on ne peut pas tout avoir ! La mer et les restaurants asiatiques en bas de chez soi 🙂 À choisir d’ailleurs je préfère avoir la mer !

  2. Le yakitori fait fureur à la maison, pourtant je n’ai jamais osé réaliser la « vraie » version tellement les recettes sont compliquées.. en me suis rabattue une version « flemmarde » maison. Il faudrait que je tente la tienne, qui ne m’a pas l’air difficile. 🙂
    Le plus dur sera de trouver le mirin, il n’y en a pas dans les supermarchés autour de chez moi ><

    • Ma recette n’est pas bien compliquée non plus, elle peut d’ailleurs se faire pour un repas du soir après le boulot. C’est dommage que les supermarchés autour de chez toi ne le proposent pas, c’est un peu le problème de la cuisine asiatique, les ingrédients utilisés ne sont pas toujours faciles à trouver 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s