Maamoul aux dattes

J’aurais mis le temps pour les faire, un peu plus d’un an que j’avais enregistré cette recette du blog Paris-Alep ! Il faut dire que je n’avais pas les moules particuliers à ces petites douceurs. Après avoir demandé à Alépine où je pouvais m’en procurer, elle m’a bien indiqué un magasin dans le 15ème, qui n’est pas trop loin de chez moi. Mais, quand j’en ai parlé à ma copine libanaise, elle m’a dit qu’elle m’en rapporterait du Liban, c’était bête d’en acheter à Paris. J’ai donc attendu qu’elle revienne de voyage et, elle n’a pas oublié ! Et puis quelques mois après j’ai enfin fini par me décider à les réaliser. Ainsi comme dit le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre !

Les maamouls sont le gâteau de fête en Syrie, au Liban et dans les pays voisins. Ce sont des petits gâteaux à la semoule en pâte sablée farcis aux fruits secs (pistaches, noix, dattes).

J’étais contente de confectionner ces maamouls moi-même, en général c’est mon amie qui m’en rapporte très gentiment du Liban ou j’en achète chez le traiteur. Voici les fameux beaux moules traditionnels en bois gravé qui forment des motifs sur la pâte :

Maamoul aux dattes

Pour la pâte :
– 375 g de semoule fine
– 125 g de farine
– 225 g de beurre (beurre clarifié de préférence)
– 3 g de levure du boulanger déshydratée (ou 10 g de levure fraîche)
– du lait pour ramasser la pâte (environ 7 cl)
– ½ cuillère à soupe de Mahlab en grains (pas mis je n’en avais pas)
– ½ cuillère à soupe de graines de nigelle
– ½ cuillère à soupe de sésame

Farce :
– 450 g de pâte de dattes

Maamoul aux dattesLa veille, mélanger la semoule et la farine avec le beurre fondu. Couvrir et laisser reposer dans un endroit sec.

Le lendemain, diluer la levure dans le lait tiède. L’ajouter au mélanger semoule-farine. Travailler la pâte pour avoir une pâte malléable. Ajouter les graines de sésame et de nigelle, malaxer la pâte, former une boule. (Ne pas laisser reposer).

Former des petites boules de pâte. En prendre une et l’étaler dans la main. Malaxer un bout de pâte de dattes pour qu’elle soit bien souple. Le rouler en boule. La mettre au centre de la pâte. Refermer en rabattant les bords (de façon à obtenir une boule).

Mettre la boule dans le moule à maamoul, aplatir le dessus avec la main. Puis taper d’un coup sec le moule sur un torchon posé sur la table, pour faire sortir le gâteau. Renouveler l’opération.

Disposer les maamouls sur une plaque à pâtisserie couverte de papier sulfurisé. Enfourner pour 10 à 15 minutes (jusqu’à ce que le dessous soit doré) dans un four préchauffé à 180°C.

Ces gâteaux se conservent bien dans une boîte hermétique, mais le mieux est le congélateur.

Maamoul aux dattes

31 réflexions sur “Maamoul aux dattes

  1. Je ne t’étonnerai pad en te disant que je ne connais pas. Ces moules sont bien jolis dis donc. Forcément les petits gâteaux ensuite se révèlent suberbes !! Mais simplement parler du look ils doivent être très très bons fourrés ainsi aux dates !! Bon 1er mai ma chère Laurence !

    • J’étais contente quand je les ai découverts, apparemment ça ne se fait pratiquement plus, ils sont maintenant en plastique, c’est dommage. C’est une gourmandise que j’apprécie beaucoup. Passe une bonne journée de 1er mai. Merci Claudine.

  2. Ils sont magnifiques tes Maamouls. Quelle chance d’avoir de si jolis moules, et d’autant plus s’ils viennent tout droit du Liban et sont le cadeau d’une amie ; en plus de pouvoir faire de jolis gâteaux, tu as de bons souvenirs associés.
    J’en fais de temps en temps et vraiment, je trouve ça délicieux, fondant, parfumé… on les dévore en deux temps, trois mouvements. Mais je n’ai pas les moules (je vais demander qu’on m’en ramène aussi). J’en avais acheté en Irak, mais les formes ne sont pas les mêmes et le bois non plus, du coup, ils collaient dans le moule et ça n’allait pas. Ils ne doivent pas faire les mêmes gâteaux avec !
    Bref… superbe recette (si tu veux, envoie-moi ton adresse postale et je t’envoie un sachet de Mahlab, j’en ai un énorme bocal à la maison, je peux partager).

    • Merci Darya, c’est vrai que lorsqu’elle me les a offerts, je les ai trouvé très beaux, d’autant qu’elle m’a dit qu’ils ne les font pratiquement plus en bois, ils sont maintenant en plastique, je trouve ça vraiment dommage. J’apprécie beaucoup ces petits gâteaux. Je ne sais pas quels gâteaux ils font en Irak, je ne connais pas bien ce pays. Merci de me proposer du Mahlab, c’est très gentil à toi 🙂

  3. Magnifique Laurence 🙂 TOUT : ta recette, tes moules, ton blog et celui de Paris-Alep !
    J’ai repéré un superbe taboulé chez elle … :))
    Merci pour ton petit mot de ce matin, j’attendrai patiemment tes votes 😉
    Bon 1er mai à toi !
    Bises, Sandy

  4. Houps, fausse manip, je n’ai jamais gouté ni essayer les gateaux à la semoule fine. On doit pouvoir essayer avec une autre garniture que des dattes ?

  5. De superbes bouchées qui doivent ne doivent pas trainer longtemps. Les moules sont magnifiques également, c’est vrai qu’en bois c’est certainement plus agréable à travailler.
    Bonne soirée

  6. Tes maamoul (et non mamours comme voudrait me corriger mon correcteur automatique, ce coquin !) sont adorables, je craque rien qu’à la vue de tes magnifiques moules gentillement rapportés du Liban par ton amie, tu en as de la chance !
    Merci pour ce gourmand partage,
    Andréa

  7. Pingback: Maâmoul libanais | Saveurs Innovations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s