Cabillaud en croûte de pain d’épices et beurre d’orange

Une recette aux parfums délicats, la sauce s’accorde merveilleusement avec la panure.

J’ai un peu modifié la recette initiale de Péché de gourmandise, j’ai opté pour une cuisson intégralement au four, plutôt qu’au court bouillon afin de limiter la vaisselle et faciliter la confection de cette recette et, j’ai diminué de moitié les quantités pour la sauce.

Pour 4 personnes :

4 morceaux de dos de cabillaud

50 g de pain d’épices

100 g de beurre + 15 g pour la sauce

2 oranges

15 cl de crème liquide

sel, poivre

Préchauffer votre four à 190°C.

Faire sécher le pain d’épices quelques minutes au four, le mixer et le passer au chinois pour retirer les plus gros grains.

Faire ramollir 100g de beurre à consistance pommade et le mélanger avec la poudre de pain d’épices.

Déposer le tout sur un film alimentaire, rouler en boule et réserver au frais.

Saler et poivrer légèrement les dos de cabillaud.

Les entourer de papier cuisson (pour faire une papillotte) et les placer dans un plat allant au four.

Cuire les dos de cabillaud au four pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, préparer la sauce. Presser les oranges, filtrer le jus et réduire de moitié par ébullition.

Ajouter la crème en remuant sans arrêt. Réserver.

Sur chaque dos de cabillaud, déposer des tranches de beurre de pain d’épices.

Passer au four pendant 5 minutes pour obtenir une croûte fondante et gratinée.

Finir de monter la sauce au beurre : donner une ébullition à la sauce et ajouter les 15 g de beurre restants.

Saler, poivrer.

Pour le service, disposer les dos de cabillaud sur les assiettes et entourer de la sauce au beurre d’orange, accompagner de riz basmati.

2 réflexions sur “Cabillaud en croûte de pain d’épices et beurre d’orange

  1. Ça c’est une recette qui est bien équilibrée avec les ingrédients qui la compose. L’orange, la crème fleurette, le beurre. A mon avis il faut tenir le dos de cabillaud légèrement en sous cuisson, le fait de passer le pavé de cabillaud sous le grill, pour avoir le côté croustillant en bouche, doit recuire le pavé.
    Quelques zestes d’orange confits pour la décoration peut-être. Bravo, belle idée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s